Chi Sau - mains collantes

Les réflexes du CHI SAU ne sont utilisés que lorsque la distance de combat du « corps à corps » est atteinte. Si mon adversaire contrecarre ma contre-attaque en utilisant des techniques de défense, par exemple des blocages, des saisies etc. grâce aux réflexes tactiles acquis au cours de l’entraînement au CHI SAU, je serai en mesure de contourner immédiatement ces tactiques défensives pour que ma contre-attaque puisse toucher sa « cible » au plus vite.
Les réflexes du CHI SAU permettent d’éviter un effort démesuré que nécessiterait un « blocage ». En corps à corps, il n’y a plus aucune perte de temps liée à la chaîne de réaction visuelle impliquant l’œil > le cerveau > la contre-attaque.

  

L’entraînement au CHI SAU est un exercice pratiqué avec un partenaire. Ce travail en binôme a pour but d’apprendre et d’automatiser des réflexes tactiles.
Ces réflexes trouvent leur application à l’occasion d’un combat réel ou de l’entraînement au GWO SAU (entraînement en combat libre).
Issu de l’assemblage des différentes formes, de l’entraînement au CHI SAU, des programmes pédagogiques complémentaires (enseignement de différentes combinaisons de réflexes), associé à la faculté d’une mise en pratique grâce à une méthode sophistiquée, le GWO SAU constitue le résultat ultime.

  

 

[responsive_menu]